En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 

Bienvenue sur le site : "Une université de talents pour notre société"

NuageDesMots.png

Une université de talents pour notre société

liste de candidature aux élections à la présidence de l'université de Poitiers en 2020

conduite par :

Monsieur Majdi Khoudeir
Professeur des universités

Laboratoire XLIM UMR CNRS 7252
Bât. H1 - SP2MI
11 Bd Marie et Pierre Curie
TSA 41123
86073 Poitiers Cedex 9

Tél. :    +33 (0)5 49 45 34 21
Fax :    +33 (0)5 49 49 65 70

Email :  majdi.khoudeir@univ-poitiers.fr
Web: http://majdi.khoudeir.online.fr/

Twitter : @KhoudeirM

http://une-universite-de-talents-pour-notre-societe.fr

http://bit.ly/up2020mk

 https://www.facebook.com/MajdiKhoudeir2020/ #MajdiKhoudeir2020

La dernière nouvelle

2eme tour - le 19/11/2020 01:32

Chers collègues, chers étudiants,

Grâce à votre vote, et je vous en remercie, nous abordons ensemble, la deuxième phase de l’élection pour la présidence de notre Université. 


A l’occasion du scrutin du 20 octobre dernier, vous avez élu vos représentants enseignants, enseignants-chercheurs, étudiants et personnels BIATSS afin qu’ils siègent comme administrateurs au Conseil d’Administration (CA) de notre Université. Ce seront ces élus, avec 8 représentants extérieurs (organisme de recherche, établissement d’enseignement secondaire, collectivités territoriales et acteurs du monde socio-économique et culturel) qui désigneront le 1er décembre la ou le président(e) de notre Université. 
 

La pluralité des représentations et des regards au sein du Conseil d’Administration est essentielle. Elle nous permet de répondre pleinement aux défis qui se posent à nous en termes de maintien des conditions de réussite étudiante, de lutte contre la précarité et le décrochage, d’appui au monde socio-économique et culturel, et cela dans le cadre de nos missions de formation, de recherche et d’innovation. Elle est d’autant plus importante dans cette période particulière de crise sanitaire que nous traversons.
Ainsi, dans un souci de clarté, il me semble important de revenir avec vous sur le résultat de ce premier tour et sa signification au vu des représentations au sein du Conseil d’Administration. 

 

Sur les 36 sièges du Conseil d’Administration, nous avons aujourd’hui la répartition suivante :
Répartition des sièges au CA à l’issue du premier tour

Repartition_Sieges.jpg

La liste qui s’inscrit dans la continuité de la gouvernance actuelle et qui soutient la candidature de Mme Laval, obtient 7 sièges au prorata du nombre de votes. Cette première place lui octroie 4 sièges supplémentaires, au titre de la “prime majoritaire” liée au mode de scrutin. 

Les listes qui œuvrent pour le changement et qui soutiennent les candidatures de M. Yves Bertrand et de moi-même, ont obtenu respectivement 4 et 5 sièges.


Les associations étudiantes et les organisations syndicales ont réuni respectivement 6 et 2 sièges.
A ce jour, 16 sièges ne se sont pas encore positionnés pour l’une ou l’autre des candidatures.

 

A l’issue de ce premier vote, M. Yves Bertrand a décidé de se désister en faveur du projet que je porte et de soutenir ma candidature à la présidence de l’Université. Ce choix concerté avec nos équipes et listes respectives et, adopté à l'unanimité, témoigne d’une réelle demande de changement d'orientation et de mode de gouvernance pour notre Université.
 

Par ailleurs, si on considère uniquement les votes exprimés pour l’une ou l’autre des candidatures, je suis ravi de constater que le scrutin au Conseil d’Administration montre que 45,1% des votants se sont exprimés pour la continuité de la gouvernance actuelle et que 54,9% des votants se sont exprimés pour les listes en faveur d’une nouvelle gouvernance.
 

A ce stade du processus démocratique, je souhaite rappeler que nous sommes garants par nos actes et nos propos de notre cohésion au sein de notre université et de l’image que nous en donnons à l’extérieur. Aussi, face aux nombreuses déclarations triomphantes de la part de l'équipe présidentielle actuelle et parfois irrespectueuses des soutiens de Mme Laval, je les invite à plus de respect, de considération et de retenue à l’égard des différents membres de notre université et de nos partenaires. Ces déclarations vont en effet à l’encontre du processus démocratique en cours et traduisent un mépris pour les votes à venir des étudiants, des organisations syndicales et des membres extérieurs lors du deuxième tour du scrutin.


Je suis convaincu que la richesse et la force de notre Conseil d’Administration réside dans la diversité des représentations, dans l’écoute, dans la considération et dans le respect des différents points de vue. Ces éléments essentiels doivent être aussi le socle de notre cohésion et de notre solidarité à venir. 
 

Fort du résultat des votes et confiant dans nos institutions démocratiques, je souhaite confirmer auprès de chacune et de chacun de vous mon engagement et ma candidature à la présidence pour une Université au service de nos étudiants et de notre société.

Majdi KHOUDEIR

Lire la suite

Chers collègues, chers étudiants,

Grâce à votre vote, et je vous en remercie, nous abordons ensemble, la deuxième phase de l’élection pour la présidence de notre Université. 


A l’occasion du scrutin du 20 octobre dernier, vous avez élu vos représentants enseignants, enseignants-chercheurs, étudiants et personnels BIATSS afin qu’ils siègent comme administrateurs au Conseil d’Administration (CA) de notre Université. Ce seront ces élus, avec 8 représentants extérieurs (organisme de recherche, établissement d’enseignement secondaire, collectivités territoriales et acteurs du monde socio-économique et culturel) qui désigneront le 1er décembre la ou le président(e) de notre Université. 
 

La pluralité des représentations et des regards au sein du Conseil d’Administration est essentielle. Elle nous permet de répondre pleinement aux défis qui se posent à nous en termes de maintien des conditions de réussite étudiante, de lutte contre la précarité et le décrochage, d’appui au monde socio-économique et culturel, et cela dans le cadre de nos missions de formation, de recherche et d’innovation. Elle est d’autant plus importante dans cette période particulière de crise sanitaire que nous traversons.
Ainsi, dans un souci de clarté, il me semble important de revenir avec vous sur le résultat de ce premier tour et sa signification au vu des représentations au sein du Conseil d’Administration. 

 

Sur les 36 sièges du Conseil d’Administration, nous avons aujourd’hui la répartition suivante :
Répartition des sièges au CA à l’issue du premier tour

Repartition_Sieges.jpg

La liste qui s’inscrit dans la continuité de la gouvernance actuelle et qui soutient la candidature de Mme Laval, obtient 7 sièges au prorata du nombre de votes. Cette première place lui octroie 4 sièges supplémentaires, au titre de la “prime majoritaire” liée au mode de scrutin. 

Les listes qui œuvrent pour le changement et qui soutiennent les candidatures de M. Yves Bertrand et de moi-même, ont obtenu respectivement 4 et 5 sièges.


Les associations étudiantes et les organisations syndicales ont réuni respectivement 6 et 2 sièges.
A ce jour, 16 sièges ne se sont pas encore positionnés pour l’une ou l’autre des candidatures.

 

A l’issue de ce premier vote, M. Yves Bertrand a décidé de se désister en faveur du projet que je porte et de soutenir ma candidature à la présidence de l’Université. Ce choix concerté avec nos équipes et listes respectives et, adopté à l'unanimité, témoigne d’une réelle demande de changement d'orientation et de mode de gouvernance pour notre Université.
 

Par ailleurs, si on considère uniquement les votes exprimés pour l’une ou l’autre des candidatures, je suis ravi de constater que le scrutin au Conseil d’Administration montre que 45,1% des votants se sont exprimés pour la continuité de la gouvernance actuelle et que 54,9% des votants se sont exprimés pour les listes en faveur d’une nouvelle gouvernance.
 

A ce stade du processus démocratique, je souhaite rappeler que nous sommes garants par nos actes et nos propos de notre cohésion au sein de notre université et de l’image que nous en donnons à l’extérieur. Aussi, face aux nombreuses déclarations triomphantes de la part de l'équipe présidentielle actuelle et parfois irrespectueuses des soutiens de Mme Laval, je les invite à plus de respect, de considération et de retenue à l’égard des différents membres de notre université et de nos partenaires. Ces déclarations vont en effet à l’encontre du processus démocratique en cours et traduisent un mépris pour les votes à venir des étudiants, des organisations syndicales et des membres extérieurs lors du deuxième tour du scrutin.


Je suis convaincu que la richesse et la force de notre Conseil d’Administration réside dans la diversité des représentations, dans l’écoute, dans la considération et dans le respect des différents points de vue. Ces éléments essentiels doivent être aussi le socle de notre cohésion et de notre solidarité à venir. 
 

Fort du résultat des votes et confiant dans nos institutions démocratiques, je souhaite confirmer auprès de chacune et de chacun de vous mon engagement et ma candidature à la présidence pour une Université au service de nos étudiants et de notre société.

Majdi KHOUDEIR

Fermer