En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Une nouvelle synergie  internationale

Une nouvelle synergie  internationale
 

Notre constat

Etre 'international' c'est d'abord être ancrés localement et avoir une identité territoriale forte. Développer des relations internationales, ce n'est pas se fondre dans un modèle général anonyme mais permettre à chacun d'apporter ses spécificités locales sur lesquelles il faut continuer de travailler : hommes, savoir-faire, etc.

Plus que jamais il faut continuer d'apporter à l'autre et de s'enrichir de l'autre : partager pour être plus forts ensemble tant d'un point de vue pédagogique, scientifique que humain.

Les objectifs que nous défendons

Les acteurs : Vous

  • Enseignants et enseignants-chercheurs par les relations développées et entretenues avec vos homologues pour vos projets pédagogiques et / ou de recherche (ça inclut enseignants-chercheurs mais aussi enseignants du secondaire et autres)
  • Les étudiants, par les mobilités internationales, tant en stages qu'en mobilité d'études, que vous réalisez, vous contribuez au développement et à l'attrait de notre université
  • Les BIATSS par la maillage relationnel et administratif très fin établi avec nos partenaires qui permet d'entretenir et de développer les relations internationales

Nos propositions

Notre / Votre vision partagée : fédérer pour avancer ensemble

Partir en mobilité

Poursuivre et développer les mobilités entrantes et sortantes, des étudiants, des enseignants-chercheurs mais aussi des BIATSS, en structurant l'accompagnement au niveau central à partir des expériences et des pratiques et savoir-faire des entités. Faire de chacun un ambassadeur de notre université préparé pour cette mission.

Accueillir

Fédérer l'accueil des personnels et étudiants en mobilité entrante à partir des expériences et savoir-faire individuels tout en constituant au niveau central une synergie de mise en relations et de mise à profit de toutes ces connexions à l'international.

Construire nos / vos projets

Identifier les initiatives individuelles pour les fédérer et constituer des équipes disciplinaires et interdisciplinaires qui puissent atteindre une taille critique pour porter des projets internationaux très ambitieux tant au niveau pédagogique, que scientifique.

Identifier les appels à projets internationaux phares et les rapprocher des attentes individuelles.

Procéder constamment par appels à projets en interne pour toujours chercher à impliquer et à associer tous les acteurs concernés par leurs compétences et leurs intérêts.

Les projets phares participent de notre identité forte à l'international. Nous ne pouvons décréter une identité au niveau central que chacun aurait ensuite à construire.


Financer

  • La situation actuelle nous rappelle qu'il est essentiel de diversifier les sources de financements. Il est essentiel de poursuivre, comme chaque université, de s'appuyer sur le programme Erasmus+ et de travailler, plus largement toujours, à l'exploitation de tous les types de financements offerts par l'Union Européenne
  • Identifier et répondre aux appels à projets / financements d'autres Etats, organismes publics nationaux et internationaux.
  • Identifier et répondre aux appels à projets des entreprises nationales et étrangères, ne pas hésiter à les solliciter en proposant des projets à financer.
  • Pour les étudiants, par exemple, il existe plus de 800 bourses à la mobilité internationales, il convient de maintenir à jour un catalogue partagé de cette offre sur lequel pourront travailler les entités.
  • Une palette large de financements doit permettre à chacun de trouver un support en fonction de ses intérêts géographiques, thématiques ou autres.

Accompagner

  • Continuer d'accompagner tous les micro-projets individuels dont chacun peut être le germe d'un projet plus ambitieux et collectif, tant pour les enseignants, que les chercheurs ou que les étudiants, dont, par exemple, les projets associatifs peuvent et doivent dépasser le simple niveau local et/ou national.
  • Les entités accomplissent déjà un travail très important à leur niveau. Au niveau central, des équipes thématiques aideront les projets et les acteurs d'un point de vue méthodologique et financier, en constituant des équipes à composition variable avec du personnel en place et des appels à collaboration systématiques au sein des entités : apporter le savoir-faire et l'expérience tout en constituant des équipes administratives en approche par projet à même d'être suffisamment importantes pour porter des dossiers conséquents, de par leur ampleur financière, administrative, pédagogique et/ou scientifique.
  • Accompagner à l'international c'est aussi et avant tout préparer tant en termes linguistiques que culturels les mobilités (entrantes / sortantes) et les projets. Fédérons nos forces vives que sont les enseignants de langues des différentes entités, la Maison des Langues, le Carel de Royan, le centre FLE, plus généralement l'UFR Lettres et Langues et l'ensemble des compétences individuelles des personnels et étudiants de l'établissement qui, identifiés et recensées, pourront constituer, au niveau central une ressource articulée et immédiatement disponible.

Communiquer Vers l'extérieur
Rayonner à l'international c'est en partie et avant tout une question de communication. L'entité centrale doit maintenir et développer des outils et des supports de communication externes constamment mis à jour.

La praxis impose que la communication se fasse en anglais. N'oublions pas une autre langue de communication internationale sur laquelle nous appuyer : le français.
De même l'Union Européenne invite à assurer la diversité / pluralité des langues. Il est impossible que tous les outils de communication soient traduits dans toutes les langues utilisées mais il est essentiel d'assurer cette diversité, cette richesse en utilisant des langues plus spécifiques pour les projets associés à l'une ou l'autre aire linguistique, par exemple.

Communiquer à l'international ne peut se réduire à transposer des contenus d'une langue à l'autre. Les supports doivent constamment être adaptés à leurs destinataires, tant en termes culturels que fonctionnels. Par exemple, un étudiant étranger ne cherche pas les mêmes informations qu'un étudiant français.

Communiquer En interne
Les outils mis en place au niveau central permettront d'avoir une vitrine toujours plus large sur le monde mais ils permettront également aux acteurs locaux de suivre l'actualité des entités, des projets et autres initiatives.

Les classements internationaux
Bien que nous sachions que nous sommes déjà très présents à l'international, les classements internationaux demeurent des références incontournables. Il s'agit d'outils de mesure, discutés et discutables mais dont nous ne pouvons nous dédouaner : travaillons collectivement à un meilleur référencement.


Nous sommes à votre écoute, contactez nous!
Pour une Université au service de la société


 


Date de création : 15/09/2020 10:28
Page lue 6 fois