En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 

Actualité

Chers collègues, chers étudiants,

Sommes-nous prêts ?

Nos formations seront cette année, en écho à la crise sanitaire actuelle, à nouveau fortement marquées et ponctuées par des rythmes et des conditions d’apprentissage largement perturbés, rendant difficile et éprouvante l’année pour vous et nos étudiants. Si nous ne parvenons pas à proposer et construire des réponses alternatives et adaptées, nous serons confrontés à des difficultés pédagogiques sans cesse croissantes, une forte augmentation des décrochages des étudiants, un accroissement des inégalités et à une dégradation du caractère professionnalisant des formations.

En cette période de crise économique et sociale, la question de la professionnalisation progressive des étudiants, tout au long des parcours, revêt un caractère essentiel à la qualité de leurs apprentissages, à leur insertion professionnelle et à la réussite étudiante. La professionnalisation des parcours repose en particulier sur les opportunités que nous offrons aux étudiants pour conduire des projets, de mener des expérimentations, de réaliser des stages, d’échanger avec des professionnels, d’effectuer une partie de leur cursus à l’international ..., conditions essentielles qui participent à leur construction et à l’acquisition de savoir-faire et savoir être.

Or la conjoncture actuelle ébranle les milieux professionnels publics, privés et associatifs, et perturbe la continuité et la cohérence de nos enseignements. Cela se traduit notamment par la baisse notable des offres de stages, du nombre de projets en partenariat, de la disponibilité des intervenants professionnels, et une diminution des opportunités de séjours à l’étranger.

Il est à craindre pour nos étudiants des fragilités dans la construction de leur savoir-faire et leur savoir-être, une diminution de leur employabilité, l’accentuation d’inégalités entre eux, et la remise en cause de la qualité et de la pertinence de nos diplômes.

A ce jour, aucune réponse concrète et adaptée n’a encore été mise en place par la présidence pour prévenir ces risques, pour garantir la professionnalisation, la qualité de nos formations et engager une véritable réflexion pédagogique sur l’hybridation de nos enseignements.  Il est essentiel et urgent de penser des approches et des solutions nouvelles pour préserver la qualité de nos formations.

Le projet que je porte pour la présidence nous engage, dans un appui affirmé  aux composantes, à :  

  • Etablir des partenariats indispensables et au plus haut niveau avec les différentes branches professionnelles, les collectivités et le milieu associatif, afin de développer et garantir les offres de stages, les opportunités de projets et les possibilités d’alternance ;
  • Développer les offres de stages et l’alternance à l’université au sein des services et laboratoires en mettant en place les moyens nécessaires ;
  • Renforcer notre accompagnement auprès des étudiants pour les soutenir et les aider dans leurs recherches ;
  • Développer de nouvelles formes d’interventions et d’interactions avec les professionnels, en s’appuyant notamment sur l’enrichissement du potentiel numérique, sur la vidéo ou encore sur la réalité virtuelle pour élargir les possibilités d’interventions de professionnels.
  • Promouvoir, valoriser et capitaliser l’engagement étudiant tout au long du parcours de formation ;
  • Développer une plateforme de projets partagés avec des universités étrangères pour nos étudiants ;
  • Développer avec nos partenaires une véritable structure d’accompagnement et de production de supports de formations numériques au service de l’hybridation de nos parcours.

Nous avons la responsabilité de ne pas attendre pour réagir afin de préserver la réussite de l’ensemble de nos étudiants et la reconnaissance de la qualité de nos formations. Je suis intimement persuadé que c’est avec une gouvernance volontaire et facilitante, qui travaille dans la concertation et la confiance avec tous les acteurs de la formation, que nous pourrons répondre aux challenges présents et à venir pour la réussite étudiante. 

Au plaisir de vous retrouver dès la semaine prochaine avec mon équipe pour échanger ensemble autour de notre projet # Une Université de talents pour notre société soit par visioconférence webex, les mardis de 13h à 14h ou les jeudis de 17h30 à 18h30, soit lors de rencontres sur site. Les modalités organisationnelles sont précisées sur le site dans la rubrique AGENDA.

Majdi KHOUDEIR

    Candidat à la présidence de l’Université

#MajdiKhoudeir2020